Une journée à la Japan Expo !

Bonjour ou bonsoir à tous, hier, le dimanche 17 juillet 2022, je suis allée à la Japan Expo. Dans cet article je vous raconterai ce que j’ai fait durant cette journée pour vous donner une idée de ce que c’est exactement ce célèbre festival si plus tard vous comptez y aller, qui sait ?

いらっしゃいませ (Bienvenue), je suis une fan de culture asiatique et je souhaite vous faire partager ma passion avec ce blog !

Avant de commencer, j’aimerai vous expliquer ce que c’est la Japan Expo :

La Japan Expo est un festival qui a pour thématique le Japon. Tu pourras y trouver des stand de différents mangas, d’animes, jeux vidéos… diverses activités, des cosplayers, influenceurs, célébrités. Cet évènement réunit de nombreux fan de Japon en un seul et même endroit pour que chacun puisse s’amuser et pouvoir profiter de sa passion. Pour les extravertis, cela permet de peut-être faire des rencontres qui partagent les mêmes centres d’intérêt !

Maintenant que vous savez ce qu’est la Japan Expo, je vais vous raconter avec les plus de détails possible ce que j’ai fait durant cette journée.

Je suis arrivée devant l’entrée vers 7h30 pour éviter de faire trop de queues bien qu’il y avait de nombreuses personnes déjà présentes. Ils firent rentrer le public à 8h pour que la sécurité vérifie nos sacs et nous fîmes la queue une nouvelle fois, pour attendre, l’heure de l’ouverture de la Japan Expo ! Mon amie et moi étions dans les premiers et en 1h une très longue queue de plusieurs mètres s’était dressé derrière nous. Pour patienter entre 8h et 9h, un membre du staff prit une enceinte afin de faire un blind test. Il avait mis différents opening plus ou moins connu, le premier qui trouvait le nom de l’anime recevait des bonbons. Enfin, à 9h, l’on fit un décompte pour se diriger vers le lieu où l’on scanne nos tickets pour pouvoir rentrer. C’est à ce moment, qu’à ma plus grande surprise, tout le monde se mit à courir.

Puis, je pus rentrer, mon amie prit ma main et l’on courut pour se diriger vers le premier stand du célèbre jeu japonais lancé en 2020, Genshin Impact. On attendit seulement 10 minutes (sachant que dans l’après-midi l’attente peut durer plusieurs heures). Un membre du staff nous donna un sac Genshin et un petit papier à faire tamponner lorsque l’on réussissait une des activités. Je pus apercevoir des personnes cosplayaient en personnages du jeu. En premier, nous fîmes un puzzle à réaliser en 2 minutes, l’on reçut en plus du tampon une carte postale. Ensuite, nous devions jouer au jeu en question sur tablette et vaincre un ennemi (je ne me souviens plus de ce nom étant donné que je ne joue pas encore à Genshin). Bien que je n’ai pas joué au jeu sur tablette, on m’a accordé le tampon. La dernière activité était tout simplement de se prendre en photo et le poster sur Instagram ou TikTok avec le #genshinjapanexpo (j’ai des doutes sur le hashtag, mais c’était quelque chose comme ça). Après avoir reçu nos tampons et nos cartes postales que l’on gagnait à chaque “épreuves”, on partit chercher nos cadeaux. Je suis tombée sur le quatrième prix, c’est-à-dire un poster. Mon amie reçut le troisième prix, un tote bag Genshin.

Après cela, on essaya de chercher la partie anime/manga, car nous étions du côté des jeux vidéo et des stand qui vendent de nombreux goodies. On fit un tour, il y avait vraiment de tout, figurines, porte-clés, cosplay… C’est tout à coup que j’entendis une chanson qui met familière, ZOO, un single sud-coréenne chanté par 4 membres de NCT (Taeyong, Jeno, Hendery et Yangyang) et Giselle la main rapper du groupe aespa. Il y avait un groupe de dance cover qui faisait plusieurs prestations en dansant sur Tomboy de (G)I-dle, That That de Psy et Suga de BTS ou encore Pass the Mic d’ENHYPEN !

Dance cover de k-pop
Dance cover de k-pop

Après cela, puisque nous étions toujours dans le coin jeux vidéo, on ne pouvait pas passer sans voir de jeu de danse d’arcade très connu au Japon. Il n’y avait pas trop de queues donc on attendit pour faire une partie. C’était vraiment cool.

jeu de danse d'arcade japonais
jeu de danse d’arcade japonais

Par la suite, on se dirigea enfin vers le côté anime. On passa devant un stand du prochain film de One Piece qui sortira en août. On fit la queue, mais l’on abandonna, car il y avait vraiment trop de monde.

One Piece film red à la Japan Expo
One Piece film red à la Japan Expo

C’est alors que l’on alla à la conférence de Brigitte Lecordier qui n’est autre que la doubleuse vf de Son Goku, Gohan, Goten, Trunks, Zen’ô de Dragon Ball. Malheureusement, je ne pus avoir de dédicace de sa part, car je n’ai pas été tiré au sort.

Brigitte Lecordier
Brigitte Lecordier

On fit un tour du côté des stand des maisons d’édition comme Pika edition ou encore Glénat. À côté, il y avait des figurines géantes de Naruto et Luffy. Il manquait Goku 🙁

Figurine géante de Naruto et Luffy
Figurine géante de Naruto et Luffy

On alla voir le stand de Crunchyroll qui était juste “titanesque”, tout comme la queue… On décida alors de ne pas y rentrer tout de suite et de revenir plus tard. On continua notre chemin, il y avait énormément de stand qui vendait divers produits qui étaient chers. C’est alors que l’on tomba sur le stand de la plateforme sud-coréenne Webtoon. Il y avait énormément de monde qui était venu pour avoir une dédicace de l’auteure française de Because I can’t love you.

Lief, l'auteure de Because I can't love you
Lief, l’auteure de Because I can’t love you

Par la suite, on tomba sur un stand où l’on pouvait faire des karaoké d’opening ou d’ending ! On demanda des renseignements à un membre du staff et il nous proposa de participer à une compétition de karaoké. J’encourageai mon amie à s’y inscrire avec moi et c’est ainsi que nous avions rendez-vous à 16h pour faire cette compétition.

Karaoké d'un opening de Naruto
Karaoké d’un opening de Naruto

À 13h, on se dirigea vers la scène Yuzu pour voir l’avant-première de l’épisode 1 de Blue Lock, un manga de foot. Il y avait énormément de monde, 1 000 voir 2 000 personnes. Pour donner un avis sur l’épisode (sans spoiler), l’animation était vraiment bien et dès le début, tu veux connaître la suite, le temps d’attendre octobre, je vais lire les scans ce que je vous conseille !! Entre 14h30 et 16h on fit le tour des stands, il y avait un espace Harry Potter et k-pop, une initiation à la danse k-pop et au karaté. Pour le reste, c’étaient des stands qui vendaient des produits. D’ailleurs, pour les amateurs d’Hentai ou Yaoi il y avait des stands pour vous 😉

À lire aussi :  Noël - les mangas à offrir à un fan de culture japonaise !

C’est par hasard, que lorsque l’on passa de nouveau devant le stand de Webtoon que l’on vit qu’il y avait une énorme foule. L’auteur de True Beauty, Yaongyi était présente pour faire des dédicaces ! Mais ce n’était pas la seule auteure, il y avait les créateurs d’High School Mercenary, YC et Rak Hyeon. Comme d’habitude, la queue était immense, je n’ai donc pas eut de dédicaces.

Yaongyi, YC et Rak Hyeon
Yaongyi, YC et Rak Hyeon

En attendant la compétition de karaoké, nous sommes allés voir un combat de sumo (lutte japonaise).

Puis, l’heure fatidique arriva, 16 heures. L’organisateur nous explique que ce n’était pas un karaoké normal, on avait des gages. Pour ma part, j’ai dû chanter l’opening 1 de Demon slayer en faisant des abdos avec une voix tremblotante. Pour le karaoké en équipe, mon amie, un garçon et moi avions choisit de chanter l’opening de Tokyo Revengers et nos gages étaient de danser comme dans une discothèque avec un DJ qui avance et recule l’opening constamment. Notre groupe a réussi à atteindre la 2e place et en récompense, on reçut des “jens” que l’on peut échanger contre des cadeaux aux Points Animations. Enfin, nous sommes allées vers le stand Crunchyroll. D’ailleurs, il n’y avait plus de queue, mais les activités étaient presque toutes fermées. J’ai rapidement vu le coin The Promised Neverland, Mashle, Demon Slayer et Kaijū n°8. Au bout du stand, il y avait un magasin qui vendait des mangas, tote bag, vêtements… J’ai remarqué que tous les mangas étaient édités par Kaze, je suppose donc que crunchyroll et Kaze on fait une collaboration. J’ai aussi vu cette “figurine” que l’on voit partout sur Twitter de Chainsaw man. Pour ma part, j’ai acheté un One shot de Tatsuki Fujimoto (l’auteur de Chainsaw Man), Look back un manga que j’ai lu dans le rer juste après être sortie de la Japan Expo.

Puis, on fit un dernier petit tour et on sortit un peu après 18h. Voilà, c’était ma journée à la Japan Expo, merci beaucoup d’avoir lu jusqu’ici.

Mon avis personnel sur la Japan Expo

Pour commencer, le prix du ticket n’était pas vraiment exagéré, je n’ai pas l’impression d’avoir gaspillé 25 euros pour rien. Il y avait différentes activités diverses et variées, des événements sur le thème du Japon et pas uniquement sur les mangas et les animes, car dans la partie tourisme, on pouvait retrouver des infos intéressantes sur le Japon et ça, c’était pas mal. Ensuite, deux choses m’ont déçu. Premièrement, il y a trop de monde ce qui engendre a de longues queues présentes partout, après ça peut se comprendre car le festival avait été annulé 2 fois en raison de la pandémie de la COVID-19. Deuxièmement, les 2/3 voir les 3/4 de la Japan Expo, c’était des stand qui vendent des produits qui pour la plupart viennent d’AliExpress et sont vendus cher. Très cher. D’ailleurs, le prix de la nourriture est exagéré. 12 euros pour 3 onigiri, 8 euros un bubble tea et j’en passe. Mais sinon ça ne change rien au fait que j’ai passé une très bonne journée ^^

Merci d’avoir lu cet article !

5/5 - (1 vote)

2 réflexions au sujet de “Une journée à la Japan Expo !”

Laisser un commentaire